Les Loups de Fer © 2023 I  Réalisé par Andy Corvers
+32/488.62.70.09 I Rue de Géronsart n°181 à 5100 Jambes  (Namur-Belgique) I loupsdefer@gmail.com

Numéro d'entreprise : BE 0656.622.791

  • Facebook
  • LinkedIn Social Icône

Présentation générale :

 

Fondée officiellement le 1er mai 2016, « Les Loups de Fer » est une jeune ASBL Namuroise d’une vingtaine de membres ayant pour objectif de promouvoir l’époque médiévale dans un but culturel, éducatif et tout particulièrement de divertissement.


C’est ainsi que nous évoquons une troupe de mercenaires mosans attachés au Comté de Namur entre 1346 et 1415. Ces deux dates ne sont pas anodines car elles correspondent respectivement aux bataille de Crécy (Ainsi que de Louis 1er ; Comte de Flandre) et d'Azincourt ; deux grandes défaites des Français face aux Anglais durant la Guerre de Cent Ans.

 

A cet effet, notre troupe effectuera diverses missions allant de la simple escorte de marchands à la participation à divers affrontements tant officiels que officieux … contre évidemment quelques écus sonnants et trébuchants ; nous sommes des mercenaires après tout !

 

En dehors du fracas des combats, nous troquons l’art de la guerre contre celui de la vie de camp afin de vous faire découvrir une autre facette de notre quotidien de routiers.

Implication Folklore Namurois :

 

Depuis 2017, notre groupe est également membre actif de l’ASBL « Folknam » dont les buts sont « Faire revivre, défendre et protéger le patrimoine folklorique par la sauvegarde des groupements traditionnels de Namur ».

 

Durant la Journée du Folklore et des Traditions, nous endossons tantôt le rôle de gardes flanqués d’un ou deux arbalétriers namurois (Miliciens chargés du maintien de l’ordre dans les rues) accompagnant le célèbre Guillaume II (1355-1418) de la maison Dampierre ; marquis de Namur de 1391 à 1418, tantôt le rôle de mercenaires servant d'escorte à un riche marchand.

Notre historicité :

Dans notre "Présentation générale", vous avez pu découvrir nos dates que sont 1346 et 1415. Ainsi, contrairement à certaines compagnies de reconstitution médiévale, nous avons choisis (avec amour) de représenter 69 ans d'histoire.

 

Ces 69 années peuvent vous sembler énormes cependant durant celles-ci, il n'y a pas eu de changement réellement radical au niveau de l'équipement civile comme militaire tant les contraintes et exigences sont restées sensiblement les mêmes formant ainsi une excellente homogénéité.

Ainsi, notre compagnie a décidé de représenter ces 69 ans mais pas n'importe comment. En effet, chaque membre se doit de sourcer ses tenues civiles et militaires par le biais d'une méthodologie comprenant :

  • La sélection d'une période de 20 ans comprise entre 1346 et 1415 ; ainsi pas de débordement

  • La recherche de sources historiques valables (gisants, enluminures, textes anciens, pièces de musée ...) et en nombre suffisant (minimum 3) pour justifier l'équipement choisi

  • Le respect d'une zone géographique (Axée "Belgique" mais étendue aux pays frontaliers)

  • La choix d'une classe sociale pertinente en fonction de l'équipement possédé ainsi que du "rôle" plausible au sein d'une troupe de mercenaire

  • L'utilisation de matériaux dit "d'époque".

Remarque : Bien que nous essayons au maximum de tendre vers l'objectif de reconstitution, nous avons décidé de "tolérer" l'utilisation de certaines matières (Ex : le coton qui est non attesté) et pratiques (coutures machines invisibles, utilisation de mailles butées) afin que cette passion reste accessible à toutes les bourses ainsi qu'à tous les emplois du temps.

Maintenant, si un effort particulier d'historicité doit être appliqué pour l'un ou l'autre événement (Exemple : coton interdit), nous nous adapterons à l'exigence tout simplement.

Folklore